Laurent Jessenne

En reliant les idées, les entreprises et les hommes, Laurent s’appuie sur vingt-cinq ans d’expérience en tant que vétérinaire, journaliste et consultant.
La communication externe de l’entreprise vétérinaire est la concrétisation de ses trois axes de prédilection : la stratégie de développement ; l’animation de réseaux ; l’accompagnement du binôme “équipes/projets”.

Dans la communication, le plus compliqué n’est ni le message, ni la technique. Mais le récepteur.
Dominique Wolton, directeur de recherche au CNRS en sciences de la communication

Pour moi, si la communication d’entreprise mêle information, publicité, marketing... mais aussi et surtout vision, objectifs, cibles..., ses concepts usuels méritent…

  • d’abord d’être adaptés aux spécificités d’une profession libérale, qui plus est réglementée et déontologique,
  • ensuite de rester dimensionnés aux moyens de TPE placées dans un contexte socio-économique, parfois émotionnel, assez particulier,
  • et enfin de préserver le capital-image que ce métier évoque aux yeux de publics et de clients les plus divers.
    En résumé : comment valoriser, sans la dénaturer, cette rencontre singulière entre “la confiance” (d’un client) et “la conscience” (d’un vétérinaire) ?


J’ai repris les bases théoriques, le contexte et la réglementation pour tenter de replacer la communication de l’entreprise vétérinaire à sa juste dimension. _ Comment faire emprunter de nouvelles voies à une profession de tous temps sevrée parce que déontologiquement contrainte, prudente parce que modeste et honnête, mais aussi audacieuse parce que pragmatique et surtout de plus en plus nécessiteuse face aux évolutions et concurrences en tous genres.

Le développement de la communication désormais libre passera selon moi par une alchimie de tact et d’audace. Sans que la profusion ne sème la confusion. Et pour que la vision ne cède pas au mirage. Car au-delà de la portée individuelle, j’ai tenté de sensibiliser à la dimension collective de cette future communication : aider à promouvoir les actes et les services, faire connaître les compétences, être des émetteurs et des relais d’opinion pour que les praticiens vétérinaires, s’expriment, s’exposent et finalement (re)prennent la parole. En tant qu’individu, qu’entreprise, mais aussi que corporation (“corporate communication” ou communication institutionnelle).


Découvrez les extraits en ligne : méthodologie, fiches-outils, témoignages, déontologie et réglementation .... un aperçu des 272 pages de Ma Clinique Communique.